ALAIN DAUTY

Photographe autodidacte, Alain Dauty a choisi la photographie de rue.

Influencé par la peinture d’Edward Hopper, la photographie américaine des années 50-60 (Saul Leiter, Fred Herzog, Ernst Haas), le coloriste Harry Gruyaert, il parcourt les villes, les rues, les espaces publics pour en saisir des tableaux de la vie ordinaire.
Mettant en scène les interactions entre l’urbain et l’humain, il privilégie une approche cinématographique de l’image.
Son travail axé sur le jeu entre couleur, lumière et graphisme restitue des ambiances où s’invite l’imaginaire du visiteur.

Alain Dauty est membre du Collectif Regards Croisés.


La réalité manifeste m’ennuie, ce qui me fascine est de la transformer en un point de vue subjectif. Sans interférer avec mon sujet, je veux arriver au moment où, par la pure concentration du voir, l’image composée devient « plus faite que prise ». Sans légende pour justifier son existence, elle parlera d’elle même : moins descriptive que créative, moins informative que suggestive, moins prose que poésie.

     Ernst Haas, 1961

 
Top